GRAINES DE REFERENCEUR

Un Guide de 3 Minutes Pour Les Débutants

Comment Faire Apparaître Son Entreprise En Premier Sur Google? >>>

Le guide ultime pour une structure d’URL adaptée au référencement

URL compatibles avec les moteurs de recherche en bref

Les URL favorables au référencement sont des URL qui fonctionnent bien pour les visiteurs et les moteurs de recherche.

Les URL décrivent en général l’emplacement d’un document ou d’une page pour les visiteurs et les moteurs de recherche. Des URL bien choisies sont essentielles à de bonnes performances de référencement.

En ce qui concerne les URL, suivez ces bonnes pratiques :

  • Faites en sorte que vos URL soient descriptives et lisibles;
  • Veillez à ce que vos URL soient brèves ;
  • Veillez à la cohérence de la structure de vos URL.

Appliquez le principe KISS : « Keep it simple, stupid ».

Qu’est-ce qu’une URL ?

URL est l’abréviation de Uniform Resource Locator (localisateur de ressources uniformes). Les URL décrivent l’emplacement d’un document ou d’une page pour les visiteurs et les moteurs de recherche.

La façon dont vous préférez structurer les URL sur votre site Web s’appelle votre structure URL.

Pourquoi est-ce important pour le référencement?

La définition d’une structure URL claire est importante pour l’architecture de l’information d’un site Web, qui définit, entre autres, comment votre contenu est rendu accessible aux visiteurs et aux moteurs de recherche.

Elle définit les relations entre les pages et les URL et répertoires à utiliser.

Le fait de disposer d’une architecture de l’information permet à chacun de savoir clairement quelles URL utiliser et vous oblige à réfléchir à l’avance à vos URL.

Mais quelles préférences pouvez-vous choisir ? Pour répondre à cette question, examinons l’anatomie d’une URL.

L’anatomie d’une URL

L'anatomie d'une URL
Décomposons https://www.grainesdereferenceur.com/fondametaux-seo/balise-title?member=yanis#experience

 

  • Protocole : https://
  • Sous-domaine : www
  • Domaine : grainesdereferenceur.com
  • Répertoire : fondametaux-seo
  • Page : balise-title
  • Paramètres : ?member=yanis
  • Fragment : #experience

Protocole : HTTP ou HTTPs

Choisissez de servir ou non vos URL via une connexion sécurisée, en utilisant le protocole HTTPS.

Meilleure pratique

Il est recommandé de servir vos URL via HTTPS. Si vous êtes toujours en train de passer de HTTP à HTTPS, assurez-vous de rediriger les demandes de la variante HTTP des URL vers la variante HTTPS des URL. Et vice versa.

Sous-domaine ou pas de sous-domaine

Choisissez si vous allez utiliser le sous-domaine www ou non.

Meilleure pratique

Pour graines de référenceur, nous avons décidez de ne pas les utiliser afin de rendre les URL les plus courtes possible mais si vous choisissez d’utiliser www, assurez-vous de rediriger les demandes d’URL sans le sous-domaine www vers la variante d’URL avec www. Et vice versa.

Nom de domaine

Le nom de domaine se compose d’un nom et d’une extension : un domaine de premier niveau (TLD).

Meilleure pratique

Si vous êtes en mesure de choisir un nouveau domaine, choisissez-en un qui soit court et facile à retenir.

Répertoires dans les URLs

S’il est important de garder les URL aussi courtes que possible, il est également recommandé de regrouper les URL connexes sur votre site Web à l’aide de répertoires.

Les répertoires peuvent s’avérer utiles pour les sites Web ne comptant pas plus de 50 pages.

Vous avez des difficultés à organiser vos URL en utilisant un seul niveau de répertoires en raison de la taille de votre site Web ?

Vous pouvez utiliser des sous-répertoires si cela vous aide à remettre de l’ordre, mais gardez le nombre de répertoires par URL aussi bas que possible.

Meilleure pratique

Choisissez des noms de répertoire courts, pour que vos URL soient aussi courtes que possible. 

Voici un exemple de bonne utilisation des répertoires :

et voici un exemple de mauvaise utilisation des répertoires :

Pages (ou aussi appelées slug )

Les pages, également appelées slugs, sont utilisées pour identifier et décrire une page unique sur un site web. Il s’agit de la partie de l’URL qui change pour chaque page individuelle.

Questions fréquemment posées

Explication des meilleures pratiques en matière de slugs d’URL (à venir)

Paramètres dans les URLs

Les paramètres dans les URL sont souvent utilisés pour transmettre des données. Comme indiqué précédemment, évitez autant que possible d’utiliser des paramètres dans les URL. Ces paramètres ne fournissent aucun contexte aux visiteurs ou à Google.

Fragments dans les URL pour sauter à une section

Les fragments sont utilisés dans les URL pour permettre d’accéder à une section spécifique d’une page.

Un exemple d’URL avec un fragment : https://grainesdereferenceur.com/indexation-google.html#cacheurl

# est le fragment et cacheurl est l’identifiant du fragment dans cet exemple.

Définir la structure de votre URL

Lorsque vous définissez la structure de votre URL, il est important de garder les points suivants à l’esprit.

La casse

sensibilité à la casse dans les URLs

Les URL sont sensibles à la casse, ce qui signifie que https://example.com/url-a/ et https://example.com/url-A/ sont considérés comme des URL différentes. Tenez-vous-en à des URL comportant uniquement des caractères minuscules.

Lors de la création de liens, il est facile de faire une faute de frappe qui entraîne l’indexation des deux versions de l’URL. Il s’agit de contenu dupliqué et il faut l’éviter.

Meilleure pratique

Lorsqu’une URL comportant des caractères majuscules est demandée, elle doit être redirigée vers la version de l’URL comportant tous les caractères minuscules, la version canonique. Si cela n’est pas possible, veillez à mettre en place une URL canonique vers la version canonique.

Une barre oblique (slash) ou pas de barre oblique 

Utilisation des slashs dans les URLs

Choisissez si vous utilisez ou non une barre oblique / à la fin de chaque URL. Si vous choisissez de l’utiliser, veillez à ce que les URL sans la barre slash / à la fin soient redirigées (301) vers la variante d’URL avec une barre slash / à la fin. Et vice versa.

Dois-je utiliser une extension, ou non ?

Vous pouvez choisir de donner une extension aux URL, comme par exemple .php, .html ou .aspx. Toutefois, il est recommandé d’éviter les extensions dans les URL car sinon :

 

    • Cela rend les URL plus longues.
    • Il y a plus de fautes de frappe lorsque les gens ajustent une URL directement dans leur barre d’adresse.
    • Cela rend la migration vers une autre plateforme plus complexe et plus risquée, car il n’est pas nécessaire de migrer les URL, car elles ne changent pas nécessairement.

Meilleures pratiques pour des URLs faciles à référencer

Google écrit : « La structure URL d’un site doit être aussi simple que possible. Pensez à organiser votre contenu de manière à ce que les URL soient construites de manière logique et de la façon la plus intelligible pour les humains. »

C’est logique, mais comment s’y prendre ?

Nous avons décomposé les URL favorables au référencement en ces propriétés :

    • descriptive et lisible
    • courte
    • cohérentes

Exemples de bonnes et mauvaises URLs

 

Voici un exemple de bonne URL :

https://grainesdereferenceur.com/fondamentaux-seo/meta-description

 

et voici un exemple de mauvaise URL :

https://grainesdereferenceur/index.php?productID=83677

Des URLs descriptives et lisibles

Un visiteur potentiel doit pouvoir se faire une idée du contenu d’une page rien qu’en regardant l’URL. Il sera beaucoup plus enclin à cliquer sur un résultat de recherche Google dont l’URL est descriptive et lisible.

À cette fin, gardez les éléments suivants à l’esprit :

  • Mots-clés dans les URL : Incluez un ou deux mots-clés importants dans l’URL. Cela aide les moteurs de recherche et les visiteurs à comprendre ce qu’ils peuvent attendre de l’URL.
  • Ne remplissez pas les URL de mots-clés : Remplir les URL de mots-clés nuit à la lisibilité et est un signe évident de sur-optimisation. Cela n’apporte aucune valeur ajoutée et peut même nuire à vos performances de référencement.
  • Évitez les mots d’arrêt dans les URL : Évitez les mots vides (stop words en anglais – mots de « grammaire » qui ne disent pas grand-chose) dans les URL. Ils n’apportent aucune valeur ajoutée aux URL ; ils ne font que rendre une URL moins lisible et plus longue.

Voici un exemple de bonne URL :

https://grainesdereferenceur.com/technique-seo/supprimer-url-google

et voici un exemple de mauvaise URL :

https://grainesdereferenceur.com/technique-seo/supprimer-l-url-de-google

Gardez des URL courtes

Les visiteurs et les moteurs de recherche préfèrent les URL courtes, alors gardez-les courtes. Utilisez le moins d’annuaires possible, et si vous ne pouvez en utiliser qu’un seul, faites-le.

Mais les URL courtes sont une technique, pas un objectif. Votre objectif est d’avoir des URL lisibles et logiques.

Conservez la cohérence des URL

Vous devez choisir une méthode privilégiée pour construire les URL de votre site Web et vous y tenir.

Imaginez que vous avez versé du sang, de la sueur et des larmes et que vous voyez enfin votre trafic organique augmenter. En ce moment de triomphe, vous ne voulez pas changer de répertoire ou de page dans les URL, car cela nécessite de mettre en place des redirections pour diriger les visiteurs et les moteurs de recherche vers de nouvelles URL. Pensez donc à l’avance lorsque vous choisissez vos URL:

  • Séparez les mots par des traits d’union : Séparez les mots dans les URL à l’aide de traits d’union (-). Même si les moteurs de recherche acceptent aujourd’hui les traits de soulignement (_) comme séparateurs de mots, les yeux de vos lecteurs préfèrent les traits d’union.
  • Mettez les URL à l’épreuve du futur en supprimant les dates : Choisissez une URL générique qui peut être réutilisée année après année. Il y a de fortes chances que vous obteniez des liens d’autres sites Web vers cette page et vous voulez exploiter l’autorité que ces liens transmettent chaque année. Gardez donc les choses stables !

URLs relatives et URLs absolues 

Les URL relatives sont des URL qui ne font pas référence au protocole, au sous-domaine et au domaine. Par exemple /fondamentaux-seo/balise-title

Les URL absolues sont des URL qui font référence à l’URL complète, y compris le protocole, le sous-domaine et le domaine. Par exemple : https://grainesdereferenceur.com/fondamentaux-seo/balise-title

Lorsque vous créez des liens vers des pages de votre propre site Web, il est recommandé d’utiliser des URL relatives, pour deux raisons :

  • Lorsque vous changez de nom de domaine, vous n’avez pas besoin de modifier tous vos liens. Ils continueront à fonctionner.
  • Si vous utilisez un environnement de test avec le même contenu que votre environnement de production, les URL relatives garantissent le bon fonctionnement de l’environnement de test.

Notez toutefois qu’il est recommandé d’utiliser des URL absolues dans les URL canoniques et hreflang.

Questions fréquemment posées

URL absolues et URL relatives : quand les utiliser pour le référencement ? (article à venir)

Conclusion

Les URL jouent un rôle important dans vos performances de référencement. Choisissez des URL qui sont descriptives, lisibles et courtes. Soyez cohérent avec les URL de votre site Web, et vous en tirerez des avantages.

Questions fréquemment posées

  • Slug URL pour le référencement : qu’est-ce que c’est et quelles sont les meilleures pratiques ? (article à venir)
  • URL absolues et URL relatives : quand faut-il les utiliser pour le référencement ? (article à venir)

Ne Loupez Plus La Première Page Sur Google!